• Michèle Devernay

Feuille de route #23

Dernière mise à jour : 4 sept. 2021

Ce petit renard à lunettes n'est-il pas choupi ? Florianne Becker est Character Designer et j'avais envie de mettre en avant ses réalisations pour ce billet automnal. N'hésitez pas à aller jeter un œil à ses œuvres sur ArtStation, elle est douée et ses créatures sont vraiment mignonnes. À présent, revenons à nos moutons et à l'écriture !


Crédits image : Florianne Becker

Les réalisations des dernières semaines


Les Enfants d'Espérance

La bonne nouvelle du jour, c'est que la rédaction du premier jet est terminée !

Avec près de 5 mois de retard par rapport au planning prévisionnel, mais aussi pas loin de 15000 mots de plus que prévu. Pendant longtemps au cours de l'écriture, je n'ai pas été satisfaite du tout de ce que j'écrivais. Je ne le suis toujours pas, faut pas rêver non plus. Pourtant, s'il y a beaucoup de choses à reprendre sur la forme, je suis somme toute assez contente du fond.

On va laisser reposer ce texte quelques semaines avant d'y revenir pour l'améliorer et surtout lui donner davantage de contexte, ce premier jet ayant surtout été consacré à l'intrigue en elle-même. Les Héritiers de Cendre bénéficiera aussi de la réécriture, je pense, le diptyque étant désormais complet.


Des nouvelles de L'Ombre-Éclair

C'est là que ça se complique ! Vous aurez peut-être remarqué que les pages consacrées à ce projet ont complètement disparu du site. Ceci pour la simple et bonne raison qu'il est en refonte complète

Lorsque l'idée de cette histoire m'est venue, il y a des années, mon fils était enfant et je m'escrimais à le faire lire. Il n'était pas concevable, pour la lectrice assidue que j'étais, de ne pas tout mettre en oeuvre pour qu'il découvre le plaisir de la lecture. Et ce qui l'intéressait plus que tout à l'époque, c'étaient les dragons et les chevaliers qui volent au secours de la veuve et de l'orphelin.


De là à dire que ce texte a été écrit pour lui, non, pas vraiment, mais j'étais forcément influencée par ce qu'il aimait à ce moment-là. Je l'ai écrit comme une histoire jeunesse en me préoccupant uniquement d'aventure et de magie. Ainsi, les clichés et les facilités étaient bien loin de mes préoccupations, et cela se voit. 


Au stade où j'en suis, les retours de bêta-lecture m'ont aidée à prendre conscience que ce n'est plus ce vers quoi j'ai envie d'aller. J'ai envie d'une histoire plus adulte, moins tournée vers l'aventure, plus vers l'introspection et des sujets plus essentiels. Ce qui induit… des changements assez fondamentaux !


Au final, je ne sais pas encore ce qu'il restera du projet initial, je sais seulement que ma réécriture commencera par Souffre parce que c'est le personnage qui m'intéresse le plus. J'ai envie de développer ses rapports avec l'inquisition et avec Louis Longsault en particulier. Lui aussi à son histoire et elle est intrinsèquement liée à celle de Souffre. 


Le travail de préparation est en cours, notamment grâce à une masterclass dédiée à la création de personnages, proposée par Cécile Duquenne. 


Les objectifs des prochaines semaines


Ta peur dans une poignée de poussière

C'est le titre provisoire de l'histoire de Souffre. Il a toutes les chances de changer parce que c'est très long, mais à l'heure actuelle, il colle parfaitement à ce que j'ai en tête. Quoi qu'il en soit, c'est le projet qui devrait m'occuper dans les semaines et les mois à venir.

Voilà. Je vous donne rendez-vous très bientôt. Prenez soin de vous et si d'aventure, vous cherchiez une petite idée de cadeau pour Noël, n'oubliez pas Boulevard des pas perdus, en vente sur le site des éditions Oneiroi.

Notez bien que, par respect pour les lecteurs qui se sont lancés dans cette histoire, la publication de la première version se poursuivra normalement sur les plateformes habituelles.

34 vues0 commentaire