• Michèle Devernay

Il est enfin sorti !

C'est le grand jour : mon premier roman, Boulevard des pas perdus, sort aujourd'hui aux éditions Oneiroi. Une expérience à la fois grisante et quelque peu inquiétante, il faut bien le dire...

Au début du mois de novembre 2018, j'ai envoyé le manuscrit de Boulevard des pas perdus à Camille Ragot, la fondatrice des éditions Oneiroi, une maison qui n'en était, à cette époque, qu'au stade de projet, mais un projet suffisamment abouti pour me donner envie. En février, elle me recontactait pour me faire part de son désir d'éditer mon texte. Entre excitation et angoisse, je savais que le chemin serait long et le travail ardu.


Nous sommes en décembre 2019. Après une première phase de réécriture qui m'a occupée jusqu'à la mi-août car je tenais à étoffer cette histoire avant de vous la proposer, et le gros morceau des corrections éditoriales, toujours intenses, Boulevard des pas perdus sort aujourd'hui ! C'est un court roman d'un peu plus de 200 pages au format 15 x 21 cm, doté d'une splendide couverture dont l'illustration a été réalisée par Roxane Millard.


Paris, XIXe siècle. Une brume meurtrière envahit les rues de la capitale. Personne ne sait d’où elle vient ni comment lutter contre. Certains immunisés arrivent à manipuler et à donner une forme solide à cette étrange matière. Les règles ont changé, la société parisienne se réorganise. Camille, Perrine et Gaspard cherchent leur place au sein de ce nouveau monde et se retrouvent, malgré eux, mêlés à une sombre histoire de meurtres sanglants.

Vous pouvez vous le procurer dans la boutique des éditions Oneiroi au prix de 19€.


Si vous désirez un exemplaire dédicacé en revanche, il faudra passer directement par moi, puisque pas loin de 1000 km me séparent de Camille et de la maison d'édition, ce qui n'est guère pratique pour les signatures à la volée ! Un petit supplément vous sera facturé pour les frais de port. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter sur la page Contact pour obtenir toutes les informations nécessaires.


J'espère vraiment qu'il vous plaira. Je suis avide de vos commentaires, vos questions, vos chroniques, pourquoi pas ? Restons en contact, c'est toujours un plaisir.

15 vues0 commentaire